A la rencontre d'Etienne Gréau !

Entraîneur de la R1 Féminine, Etienne vient d'arriver cette saison au club et encadre pour la première fois une équipe féminine. Il nous raconte son parcours, ses motivations et ses objectifs :

- Bonjour Etienne, tu viens d’arriver au club cette année avec, en charge l’équipe R1F, peux te
présenter en quelques mots ?

Bonjour,

Étienne Gréau, 37 ans, Je suis moniteur-formateur. Je suis titulaire du BEF, j’encadre des équipes jeunes ou seniors depuis 22 ans.

- Peux-tu nous présenter ton parcours de footballeur et d’éducateur ?

En tant que joueur, j’ai débuté le football à l’âge de 8 ans pour terminer mon
parcours à 30 ans, année où j’ai pris en charge les seniors de l’ESCL-La Tranche. En tant qu’éducateur, un début dès l’âge de 15, 16 ans avec à cette période-là le JAT. Puis en parallèle de mes études à l’IRRS, j’ai passé les diplômes fédéraux. Par la suite, en poste à Moutiers-Les-Mauxfaits, nous avons créé le GJ du Pays Moutierrois avant de rallier le club de l’ESCL, pendant 13 ans (7 ans sur les jeunes et 6 ans sur les seniors).

Résultat de recherche d'images pour "etienne gréau"

- Quelles missions t’ont été confiées à l’ESO ?

Je suis en charge de l’équipe R1 féminine avec Jean-Michel et Vivian. Nous travaillons étroitement avec Bastien et Florence (D2), Fred et Kévin (U19), afin de proposer un niveau de pratique en adéquation avec le profil des joueuses.

- Pour toi, quel est le profil d'un bon responsable technique ou d’un bon éducateur ?

Être à l’écoute et communiquer avec l’ensemble des acteurs du club. Être capable de se remettre en question en permanence, s’adapter tout en gardant sa ligne conductrice. Ne pas avoir de certitude, mais affirmer ses convictions.

- Quels sont tes objectifs personnels en tant qu’éducateur ?

Comme tout à chacun, faire le meilleur championnat possible et aller le plus loin possible en coupe Pays de Loire. Mais surtout, poursuivre cette découverte du foot féminin et du club de l’ESO. Vivre une belle aventure sur le plan humain.

- Quel regard portes-tu sur le foot actuel ?

Joker… Je vais faire un petit clin d’œil à Dylan, sa réponse me convient bien. C’est le système qui est ainsi (ce n’est pas valable uniquement dans le football), il faut s’y faire et encore une fois s’y adapter sinon on te laisse sur le côté… Sans pour autant
s’y résoudre et cautionner.

- Qu'est-ce qui a changé dans cet univers selon toi ?

Les mentalités, au-delà du système, je trouve aujourd’hui que l’on ne va pas au bout des choses. A la moindre difficulté, il est souvent plus simple d’abandonner que de se battre.